Blog

pouces levés pour montrer le bien-être au travail dans cette entreprise
Instances CSE Actualités Santé et prévention

Bien-être au travail : le rôle des élus CSE

5
(3)

Les élus CSE (Comité Social et Économique) reprennent les missions de CHSCT, ils ont donc un rôle à tenir dans le bien-être au travail à travers la CSSCT ou Commission Santé, Sécurité et Conditions du Travail. Améliorer la qualité de vie au travail n’est pas chose aisée, c’est le résultat de nombreuses approches visant à évaluer le climat social, à identifier les causes du mal-être au travail, à mettre en place des mesures pour la prévention des risques professionnels et pour l’amélioration des conditions de travail. Regardons de près comment les membres de l’instance unique peuvent agir quand on parle de la Qualité de Vie au Travail ou QVT.

Les leviers d’action des CSE pour le bien-être au travail des salariés

femme occupant un poste ergonomique et découvrant le bien-être au travail

Améliorer les conditions de travail passe par différentes étapes dont la première est l’identification des facteurs qui causent la souffrance au travail. Ce sont les pistes à étudier afin de réduire l’absentéisme dû aux maladies professionnelles, au stress au travail, au burn-out, etc. 

Il devient ensuite possible de mettre en œuvre des mesures pour offrir un environnement de travail agréable qui prend en considération les risques professionnels et les risques psychosociaux. 

Renforcement du dialogue social

Le renforcement du dialogue social est prévu par les ordonnances Macron du 22 septembre 2017. On met en place des mesures ayant comme principal objectif de faciliter le dialogue entre managers et salariés. 

À cet effet, les élus CSE interviennent et ouvrent des espaces de discussion portant sur la santé physique des travailleurs, la sécurité au travail, le stress, l’aménagement du poste de travail, la pénibilité endurée sur le lieu de travail, le harcèlement moral, le ressenti des salariés. Ces discussions portent sur des sujets ayant un rapport de près ou de loin à la santé physique et mentale des employés ainsi qu’à la sécurité au travail.

L’objectif des élus CSE est de recueillir des réclamations individuelles et collectives de manière informelle pour pouvoir jouer leur rôle en matière de QVT.

Diagnostic social

Les représentants du personnel lancent un diagnostic social dont l’aboutissement est la récolte d’ informations sur la santé mentale et physique des travailleurs, sur l’hygiène et l’organisation du travail, etc. Ils enregistrent les données, les analysent et les présentent ensuite dans un document unique ou dans le bilan social si l’entreprise a un effectif de plus de 300 salariés. Ce diagnostic reflète la réalité vécue au sein de l’entreprise. 

Le contenu du document unique doit aider les partenaires sociaux à définir les besoins, les priorités en termes de santé et sécurité et à mettre en place un plan d’actions pour la prévention des risques psychosociaux et des accidents du travail. 

Un personnel non formé, c’est une perte assurée pour l’entreprise.

Ne passez pas à côté de l’actualité Santé et Sécurité au Travail, inscrivez-vous à notre newsletter. Vous recevrez des informations 1 fois tous les 2 mois.


SPI Formation accompagne les TPE et les PME pour la mise en place des mesures pour le bien-être au travail

groupes de salariés heureux se tenant les mains et faisant équipe, symbole du bien-être au travail

Pourquoi SPI Formation ? Parce que l’organisme propose des formations intra-entreprise et inter-entreprise pour tous les TPE et les PME dans la région Centre-Val de Loire. Partenaire de l’Assurance Maladie et de l’INRS, SPI Formation, avec ses formateurs, a relevé comme défi de toujours offrir un programme de qualité pour chaque séance.

Formation pour les élus CSE

SPI Formation propose plusieurs programmes : 

Les objectifs des formations sont de maîtriser ses missions en tant que membre élu CSE : prévenir les risques psychosociaux ou RPS, analyser les accidents du travail, les maladies professionnelles, analyser les risques professionnels : TMS ou Troubles Musculosquelettiques, etc.

Formation Santé et Prévention

La formation Santé et Prévention ne s’adresse pas exclusivement aux élus CSE. Elle permet de connaître et de maîtriser les facteurs qui influencent l’épanouissement des salariés, la productivité, la compétitivité, le bien-être et efficacité. Le contenu de la formation porte ainsi sur : 

Comme tout dirigeant responsable et soucieux de la vie des travailleurs, vous savez à quel point il est important de mettre en place un environnement attractif et sécurisant pour que les salariés puissent trouver le bonheur au travail. Cette démarche s’accomplit en donnant la meilleure des formations aux élus CSE. Pour le faire, il n’y a qu’une étape : contacter SPI Formation.

Découvrez l’ensemble de notre volet de formation SSCT – Instances représentatives CSE

ou nos formations Santé et Prévention des risques en entreprise.

Avez-vous aimé cet article ?

Moyenne des votes 5 / 5. Les votes 3

Pas encore de vote : soyez le premier !

As you found this post useful...

Follow us on social media!