Blog

futurs retraités intervenant sur arrêt cardiaque
Secourisme Actualités

Futurs retraités : la nouvelle obligation de former les salariés aux premiers secours

5
(1)

“Les salariés bénéficient d’une sensibilisation à la lutte contre l’arrêt cardiaque et aux gestes qui sauvent préalablement à leur départ à la retraite.” Ces quelques lignes reprennent l’article L.1237-9-1 de la loi “Citoyen Sauveteur”. Votée à l’unanimité dans le but d’éviter des pertes humaines prématurées, cette loi soumet les employeurs à l’obligation de former les salariés futurs retraités aux premiers secours avant de partir à la retraite. Ce devoir de sensibilisation à la lutte contre l’arrêt cardiaque inopiné concerne autant les petites que les grandes entreprises.

Comprendre la loi “Citoyen Sauveteur” et l’obligation de former les salariés futurs retraités aux premiers secours

défibrillateur installé dans un lieu public

Nous savons à quel point les premières minutes suivant un arrêt cardiaque sont décisives. Des bons gestes appliqués à ce moment augmentent le taux de survie comme on a observé lors de l’Euro 2020 avec le joueur danois Eriksen. Former les salariés à l’utilisation des défibrillateurs, désormais obligatoires dans les ERP, sauvera des vies, non seulement dans l’entreprise, mais aussi en dehors : à la maison ou dans un lieu public.

La loi Citoyen Sauveteur, quèsaco ?

La loi Citoyen Sauveteur portant le numéro 2020-840 du 03 juillet 2020 crée le statut de citoyen sauveteur. Elle est mise en place pour la lutte contre les crises cardiaques et pour la sensibilisation aux gestes qui sauvent. Comportant 9 articles, cette loi vise également à exonérer de toute responsabilité pénale le citoyen si, à la suite de son intervention, la victime présente des séquelles. Le collaborateur occasionnel de service public pourrait toutefois être poursuivi si la faute semble intentionnelle.

Pourquoi avoir créé la loi Citoyen Sauveteur ?

En France, environ 45 000 personnes décèdent chaque année d’une crise cardiaque. Le taux de survie étant inférieur à 10 %, les pouvoirs publics se sont penchés sur le sujet. Un autre chiffre alarmant est le pourcentage de la population ayant bénéficié d’une formation aux premiers secours : seulement 33 %. Les citoyens sont encore nombreux à éviter d’intervenir, par peur de mal faire et de causer plus de dégâts aux victimes.

La loi Citoyen Sauveteur a été créée dans le but de changer la situation et d’apporter de la sérénité aux salariés qui partent en retraite. 

Un personnel non formé, c’est une perte assurée pour l’entreprise.

Ne passez pas à côté de l’actualité Santé et Sécurité au Travail, inscrivez-vous à notre newsletter. Vous recevrez des informations 1 fois tous les 2 mois.


L’obligation de l’employeur de former les salariés futurs retraités aux premiers secours

formation arrêt cardiaque pour futurs retraités

L’article 3 de la loi stipule l’obligation de l’employeur envers ses collaborateurs qui partent à la retraite. Il s’agit de l’obligation de former les salariés au rôle de SST et aux premiers secours. Afin d’aider les employeurs à honorer cette obligation, SPI Formation met en place des programmes de formation adaptés aux salariés de TPE et de PME implantées dans la région Centre-Val de Loire.

Former les salariés futurs retraités aux premiers secours : la formation Initiation à l’utilisation du défibrillateur

Cette formation à l’utilisation du défibrillateur dispensée par des professionnels du secourisme permet aux salariés de lutter contre la crise cardiaque et pas seulement de prévenir les accidents du travail. La formation permet :

  • d’identifier les signes relatifs à un arrêt cardiaque ;
  • de procéder aux gestes qui sauvent, y compris défibriller. De plus, la loi citoyen sauveteur renforce la sanction pour les actes de vols ou de dégradation des défibrillateurs dans les lieux publics. 

Formation Initiation SST et Maintien SST

La loi Citoyen Sauveteur sensibilise également aux gestes de premiers secours à travers la formation SST et le renouvellement de la certification (MAC SST). SPI Formation donne des ateliers théoriques et pratiques certifiés Qualiopi pour permettre aux salariés qui en bénéficient d’intervenir en cas d’accident et d’appliquer les gestes qui sauvent. Entre le malaise et l’arrivée des secours peuvent s’écouler de longues minutes : une prise en charge immédiate peut sauver la victime d’une mort prématurée. 

Avez-vous aimé cet article ?

Moyenne des votes 5 / 5. Les votes 1

Pas encore de vote : soyez le premier !

As you found this post useful...

Follow us on social media!